arrow leftarrow uparrow right

linéaments (Bonnotte / Nagemi)

0
0
0
s2sdefault

linéaments (Laurent Bonnotte & Yukao Nagemi)Linéaments (Laurent Bonnotte & Yukao Nagemi) est l’expérience d’une rencontre autour du tracé, de la ligne, du geste et de l’éphémère contrôlé. Le point de départ en est une recherche historique sur le trait graphique dans la représentation du mouvement humain, depuis l’art pariétal où « la beauté émane de mouvements fiévreux » (G. Bataille), jusqu’à l’art du XXème siècle tel Le nu descendant l’escalier fruit de « la convergence dans mon esprit de divers intérêts, dont le cinéma, encore en enfance, et la séparation des positions statiques dans les chronophotographies » (M. Duchamp). Partant de ces éléments historiques, cette vidéo retrace les recherches de dessin collaboratif de Laurent Bonnotte et Yukao Nagemi mêlant tracé numérique, tracé physique numérisé, tracé physique sur le support de projection et enregistrement du geste. L’environnement numérique de porphyrograph, tel le creuset de l’alchimiste, incorpore les traces graphiques de leurs gestes, et les restitue cumulées, magnifiées, échantillonnées, et leur fait construire une œuvre unique et, par nature, éphémère, puisque vivante et évanescente. Ainsi la déclinaison graphique d'un même geste, d'une même attitude, nous offre-t-elle une perception qui se meut avec le tracé.

Les linéaments, « ensemble des lignes essentielles caractérisant l'aspect général d'un être, d'un objet » (TLF), mais également, lorsqu’il s’agit d’une œuvre artistique, « lignes qui forment une esquisse ou une ébauche d'une œuvre » (TLF), évoquent bien la diversité des modes de dialogues et d’enrichissement réciproques explorés lors de cette résidence de création graphique numérique. Ni œuvres achevées, ni esquisses, les tableaux présentés ici visent à l’essence et à l’esprit du trait, en accord avec les thèmes historiques choisis. L’écoute visuelle réciproque et les multiples canaux d’expressions combinés au sein de l’environnement numérique ont permis aux artistes divers modes de collaborations graphiques où le sujet est secondaire, et où priment les modes de dialogues et de jeu avec les composantes physiques et numériques : surcharge multi-échelles, effacement par effet palimpseste, support/trait, complémentarité des figures, ornementation, suivi de geste, effets granulaires…

Les pistes parcourues lors de la résidence et retranscrites en partie dans cette vidéo ouvrent de nombreuses perspectives pour la création graphique collaborative au sein d’un tel environnement numérique. Outre les exemples présentés dans cette vidéo, les modes d’expressions permis par le dispositif pourraient s’appliquer à d’autres champs de la création ou de l’éducation : terrain de jeu pour la création graphique collective par des enfants, accompagnement pour la rééducation de troubles psychomoteurs, dessin performatif augmenté pour le spectacle vivant (danse, musique, théâtre), chorégraphie graphico-gestuelle à plusieurs mains…

Linéament a bénéficié d'un soutien en résidence du Château Ephémère (juillet 2018)